Naissance du projet au printemps 2012, avec l'idée de coudre 42 cartables-besaces (pour les 42 enfants) solides et résistantes au sable et à la chaleur de ce pays.

Été 2012, on en sait plus sur la forme approximative des besaces, les tissus qui conviendraient le mieux, et surtout, sur les dates d'acheminement de la France au Burkina (en février 2013 puis en juillet 2013, avec des membres de l'Écho de l'ALPE). Compte-tenu des problèmes qu'il y a en ce moment au Mali, pas sûr que Trans'Huma (association humanitaire de transport) puisse programmer un voyage.

Bien sûr, ce projet n'est pas le seul : après 40 vélos pour les enfants, ce sont des ordinateurs qui vont être acheminés vers Houndé.
Une soirée africaine se met en place pour octobre en France, afin de récolter des fonds ; idem avec un vide-grenier.
On parlera plus tard des micros-crédits mis en place à Houndé.